Qu'est-ce que la Transition énergétique ?

Les Transitions √©nerg√©tiques font r√©f√©rence au passage du secteur √©nerg√©tique mondial des syst√®mes de production et de consommation d’√©nergie d’origine fossile. Y compris le p√©trole, le gaz naturel et le charbon vers des sources d’√©nergie renouvelables comme :

 

  • l’Energie solaire
  • l’Eolienne
  • l’Energie hydro√©lectrique
  • La Biomasse
  • La G√©othermie

 

Les transitions √©nerg√©tiques sont peut-√™tre mieux d√©finies comme √©tant le passage d’un syst√®me domin√© par les √©nergies finies (principalement fossiles) √† un syst√®me utilisant une majorit√© de sources d’√©nergie renouvelables, en maximisant √©galement les possibilit√©s offertes par une efficacit√© √©nerg√©tique accrue et une meilleure gestion de la demande √©nerg√©tique. Comme pour de nombreux d√©fis, les zones urbaines sont les endroits o√Ļ les plus grands progr√®s peuvent √™tre r√©alis√©s en mati√®re de transition √©nerg√©tique. La fa√ßon dont les villes se d√©veloppent et fonctionnent a un impact √©norme sur la demande √©nerg√©tique, car elles repr√©sentent 60 √† 80 % de la consommation √©nerg√©tique mondiale et environ la m√™me part des √©missions de CO2.

 

Il s’agit d’une question cruciale pour l’UE. Un niveau √©lev√© d’efficacit√© √©nerg√©tique est b√©n√©fique pour la s√©curit√© de l’approvisionnement, la durabilit√©, l’accessibilit√© financi√®re pour les m√©nages et l’industrie et la comp√©titivit√© de l’√©conomie europ√©enne. En effet, il s’agit de l’un des objectifs cl√©s de la politique √©nerg√©tique et climatique de l’UE, comme l’indiquent la r√©cente communication sur l’Union europ√©enne de l’√©nergie, la strat√©gie europ√©enne de s√©curit√© √©nerg√©tique pour 2014 et la communication sur l’efficacit√© √©nerg√©tique.

 

Depuis des ann√©es, les villes font avancer les initiatives et les projets locaux en mati√®re d’√©nergie durable et sont √† l’avant-garde sur la question de la transition vers des perspectives √©nerg√©tiques plus efficaces et plus s√Ľres.

D'autres domaines de l'Ecologie

Etre Ecologique

Ecologie Humaine

Ecologie Végétale

Ecologie Animale

Ecologie Politique

Ecologie Industrielle‚Äč

Cultiver ses propres fruits et l√©gumes‚Äč

Les Produits de Beaut√© Bio‚Äč

Construire une maison écologique

Développement Durable

Les Boutiques Zéro Déchet

La Pollution plastique

Le Sport et l'Ecologie‚Äč

Les Changement climatiques

Les Transitions écologiques

Les différentes évolutions de consommation des énergies

Le passage aux √©nergies renouvelables s’acc√©l√®re et devrait √™tre tr√®s perturbateur. Les √©nergies renouvelables sont en passe de devenir un √©l√©ment essentiel de notre bouquet √©nerg√©tique. Les sources d’√©nergie propres sont de plus en plus utilis√©es comme alternatives rentables et peu polluantes au charbon, au p√©trole et au gaz.

 

Mais les √©nergies renouvelables ne repr√©sentent actuellement qu’une petite partie du bouquet √©nerg√©tique mondial. Cette part doit augmenter consid√©rablement si nous voulons atteindre les objectifs climatiques, notamment l’accord de Paris visant √† limiter la hausse des temp√©ratures √† 2 ¬įC. Nous devons donc passer rapidement aux sources d’√©nergie renouvelables.

 

Il y a eu deux transitions pr√©c√©dentes vers de nouvelles sources d’√©nergie : des biocarburants traditionnels (tels que le bois) au charbon √† la fin du XIXe si√®cle, et du charbon au p√©trole et au gaz au milieu du XXe si√®cle. Le graphique ci-dessous montre l’√©volution du bouquet √©nerg√©tique mondial depuis 1800.

Graphique présentant l'évolution de la consommation énergétique mondial depuis 1800

changement energetique

Comme le montre le graphique, les √©nergies renouvelables ne repr√©sentent actuellement qu’une petite partie du tableau. Mais nous pensons qu’elles pourraient atteindre une part de 30 √† 40 % du bouquet √©nerg√©tique total au cours des 30 prochaines ann√©es.

 

Les deux transitions √©nerg√©tiques pr√©c√©dentes √©taient des changements structurels √† long terme qui se sont av√©r√©s extr√™mement perturbateurs. L’utilisation du charbon a √©t√© stimul√©e par l’introduction de la machine √† vapeur. La transition vers le p√©trole et le gaz a √©t√© stimul√©e par le passage au moteur √† combustion interne. Ces technologies ont ensuite entra√ģn√© d’√©normes changements dans la soci√©t√©.

 

Alors que l’adoption compl√®te du charbon a pris environ 70 ans et celle du p√©trole et du gaz environ 50 ans, nous pensons que l’adoption compl√®te des √©nergies renouvelables prendra plus de 30 ans, ce qui est essentiellement beaucoup plus rapide. La raison en est qu’il s’agira d’un changement forc√©. La gravit√© de la menace pos√©e par le changement climatique signifie que la politique gouvernementale doit simplement soutenir la transition √©nerg√©tique vers les √©nergies renouvelables.

 

Mais le passage √† l’√©nergie g√©n√©r√©e par les √©nergies renouvelables et l’abandon des combustibles fossiles ne constituent qu’une partie de la transition √©nerg√©tique. Il est tout aussi crucial de d√©velopper l’infrastructure n√©cessaire pour permettre ce changement. Par exemple, les parcs √©oliens et solaires peuvent produire une √©norme quantit√© d’√©nergie lorsqu’il y a du vent ou du soleil, mais celle-ci devra √™tre stock√©e jusqu’√† ce que les consommateurs en aient besoin.

 

De m√™me, il faudra investir massivement dans les r√©seaux de transmission et de distribution pour soutenir la demande accrue d’√©lectricit√© plut√īt que d’autres formes d’√©nergie. En outre, une quantit√© importante d’investissements est n√©cessaire pour rendre l’ensemble du syst√®me plus efficace, ce qui implique un grand nombre d’investissements technologiques. Une partie importante de cette demande est la popularit√© croissante des v√©hicules √©lectriques et, par cons√©quent, de nouvelles infrastructures de recharge √† grande √©chelle seront n√©cessaires pour ceux-ci.

 

En r√©sum√©, lorsque nous parlons de transition √©nerg√©tique, la production d’√©lectricit√© √† partir d’√©nergies renouvelables n’est qu’une partie du tableau. L’introduction massive d’infrastructures de transport √©lectrique, le stockage de l’√©nergie, l’am√©lioration des r√©seaux de transmission et de distribution, ainsi que l’utilisation accrue de technologies visant √† am√©liorer l’efficacit√© √©nerg√©tique, font √©galement partie de la transition. Nous nous attendons √† ce que cela perturbe fortement l’industrie de l’√©nergie au cours des prochaines d√©cennies.

Quels sont les enjeux de la transition énergétique ?

Les énergies renouvelables : des énergies disponibles naturellement

Les √©nergies renouvelables sont des moyens de produire de l’√©nergie √† partir de ressources naturelles (th√©oriquement) illimit√©es. Ces ressources sont soit disponibles sans limite de temps, soit se reconstituent plus rapidement que le rythme auquel elles sont consomm√©es. On parle g√©n√©ralement d’√©nergies renouvelables par opposition aux √©nergies fossiles. Les stocks de combustibles fossiles sont limit√©s et non renouvelables √† l’√©chelle du temps humain. Les exemples les plus connus de ces ressources sont le charbon, le p√©trole ou le gaz naturel. Au contraire, les √©nergies renouvelables sont produites √† partir de sources renouvelables. Il s’agit ici de l’√©nergie provenant des rayons solaires, du vent ou des cycles de l’eau tous th√©oriquement illimit√©s dans le temps √† l’√©chelle humaine.

 

Les √©nergies renouvelables sont aussi souvent appel√©es “√©nergies vertes” ou “√©nergies propres”. Cela ne signifie pas pour autant que ces √©nergies ne sont pas nocives pour l’environnement et n’ont aucun impact. N√©anmoins, elles ont un faible impact sur l’environnement par rapport aux combustibles fossiles. C’est pourquoi elles deviennent de plus en plus des √©l√©ments importants dans les strat√©gies de RSE des entreprises en termes de d√©veloppement durable.

 

Il existe plusieurs types d’√©nergies renouvelables qui sont produites par diff√©rentes sources telles que le soleil, le vent ou l’eau. En fait, la consommation √©lectrique de ces √©nergies renouvelables a augment√© au cours de l’ann√©e derni√®re. Elles ont fourni 8% de l’√©lectricit√© mondiale en 2017 et elles couvrent maintenant 1/3 du mix √©nerg√©tique en Europe. Dans le m√™me temps, le r√©seau √©nerg√©tique re√ßoit 1/4 de l’√©nergie totale en Chine et 1/6 aux √Čtats-Unis, en Inde et au Japon.

L'Energie solaire

Ce type d’√©nergie renouvelable provient directement de la capture du rayonnement solaire. Ici, le rayonnement solaire est absorb√© par des capteurs sp√©cifiques et rediffus√© selon 2 modes de fonctionnement possibles :

 

  • Capture du rayonnement solaire et conversion directe en √©nergie par des panneaux solaires photovolta√Įques
  • Capter, collecter et transformer la lumi√®re du soleil en chaleur qui r√©chauffe l’eau ou l’air

 

On estime qu’en 2017, 1,6 % de l’√©nergie produite dans le monde provenait de sources solaires. Dans le m√™me temps, l’√©nergie solaire a √©galement contribu√© √† 20 % de la croissance √©nerg√©tique totale cette m√™me ann√©e. Voici quelques-unes des sources d’√©nergie solaire les plus connues :

 

  • Le Kurnool Ultra Solar Park en Inde. Il a une capacit√© de production totale de 1000MW et plus de 4 millions de panneaux solaires install√©s
  • Le parc solaire de Longyangxia, en Chine, qui a une capacit√© totale de 850 MW et couvre environ 25 km2
  • L’installation solaire de Kamuthi en Inde : elle a une capacit√© totale de 648MV et couvre 10 km2

L'Eolienne

L’√©nergie √©olienne est une autre √©nergie renouvelable. Ici, l’√©nergie cin√©tique du vent fait tourner les turbines et cr√©e un mouvement m√©canique. Ensuite, un g√©n√©rateur transforme cette √©nergie m√©canique en √©lectricit√©. Il existe plusieurs types d’√©nergies renouvelables √©oliennes : les √©oliennes terrestres, les √©oliennes en mer et m√™me les √©oliennes flottantes. Mais les principes de fonctionnement sont fondamentalement les m√™mes pour tous ces types d’√©nergie √©olienne.

 

L’√©nergie √©olienne continue √©galement √† se d√©velopper. En fait, elle a fourni 4,4 % de la production mondiale d’√©lectricit√© en 2017. La plus grande capacit√© √©olienne install√©e appartient √† la Chine (164GW). Dans le m√™me temps, dans l’UE, l’√©nergie √©olienne fournit 15 % ou plus de l’√©nergie produite dans plusieurs pays comme l’Allemagne, le Portugal ou la Lituanie. Certaines des sources d’√©nergie √©olienne les plus connues sont :

 

  • Le parc √©olien du Gansu en Chine. Il est toujours en construction et pourra produire 20 000 MV d’ici 2020
  • Le parc √©olien terrestre de Muppandal en Inde, d’une capacit√© de 1 500 MW et √©quip√© de plus de 3 000 turbines
  • Le centre d’√©nergie √©olienne d’Alta aux √Čtats-Unis, d’une capacit√© totale de 1 548 MW, qui devrait atteindre 3 000 MW d’ici 2040
  • L’extension de Walney au Royaume-Uni. Il a une capacit√© totale de 659 MW et c’est le plus grand parc √©olien offshore du monde

L'Energie hydroélectrique

L’√©nergie hydro√©lectrique consiste en la transformation de l’√©nergie cin√©tique de l’eau (provenant des rivi√®res, des barrages, des courants marins ou des mar√©es) en √©nergie m√©canique par des turbines. En voici quelques exemples d’√©nergie hydro√©lectrique dans le monde :

 

  • La centrale mar√©motrice du lac Sihwa en Cor√©e du Sud. Il s’agit de la plus grande installation d’√©nergie mar√©motrice du monde, avec une capacit√© de 254 MW
  • La centrale mar√©motrice de la Rance en Bretagne, en France, a une capacit√© de 240 MW
  • Le barrage des Trois Gorges en Chine est la plus grande centrale √©lectrique du monde en termes de capacit√© install√©e (22 500 MW)

La Biomasse

La biomasse est constitu√©e de mati√®res organiques provenant de plantes ou d’animaux qui contiennent de l’√©nergie stock√©e. La combustion de ces mati√®res naturelles produit de l’√©nergie renouvelable. Voici quelques exemples de production d’√©nergie √† partir de la biomasse :

 

  • La combustion directe de biomasse solide comme les ordures ou le bois pour produire de la chaleur
  • La conversion de la biomasse en biogaz comme le m√©thane ou le CO2 gr√Ęce √† l’activit√© bact√©rienne qui se produit en l’absence d’oxyg√®ne (comme c’est le cas dans les d√©charges)
  • L’utilisation des cultures de sucre ou de ma√Įs pour cr√©er des biocarburants tels que le bio√©thanol ou le biodiesel et leur m√©lange avec des combustibles fossiles par la suite. En fait, la production mondiale de biocarburants a augment√© de 3,5 % en 2017.

 

Certaines des centrales à biomasse les plus connues au monde le sont :

 

  • La centrale d’Iron Bridge au Royaume-Uni, d’une capacit√© de 740 MW. Elle utilise des granul√©s de bois comme combustible principal
  • La centrale d’Alholmenskaft en Finlande. Elle a une capacit√© de production d’√©nergie de 260MW
  • La centrale de Polaniec en Pologne, qui utilise principalement des sous-produits agricoles et des r√©sidus de bois. Elle a une capacit√© de 205MW

La Géothermie

La Terre produit et stocke l’√©nergie g√©othermique. En d’autres termes, les mat√©riaux radioactifs qui se d√©sint√®grent √† l’int√©rieur de la Terre √©mettent de l’√©nergie. L’√©lectricit√© peut √™tre cr√©√©e en utilisant directement ou indirectement cette √©nergie, selon la technologie mise en Ňďuvre. Il y a 3 fa√ßons principales d’utiliser l’√©nergie g√©othermique :

 

  • Produire de l’√©lectricit√© directement √† partir de la chaleur de la Terre
  • Produire de la chaleur directement √† partir de l’eau chaude bouillant √† la surface de la plan√®te.
  • Utiliser des pompes sur le sol peu profond pour chauffer (et aussi pour refroidir) les b√Ętiments

 

Exemples d’√©nergie g√©othermique dans le monde :

 

  • La centrale √©lectrique de Darajat en Indon√©sie compte 3 usines d’une capacit√© totale de 259 MW
  • La centrale g√©othermique de Malitbog aux Philippines a une capacit√© de 232MW
  • La centrale g√©othermique d’Hellisheidi en Islande a une capacit√© de 400 MW d’√©nergie thermique
  • Les centrales g√©othermiques de Salton Sea aux √Čtats-Unis ont une capacit√© de 340MW

Des subventions pour la population qui souhaite devenir écologique par les énergies renouvelables

Les subventions pour les √©nergies vertes sont aussi appel√©es subventions pour les √©nergies renouvelables. Mais comment obtenir ces subventions ? Cela d√©pend de la technologie que vous envisagez et comme d’habitude ce n’est pas toujours aussi simple qu’on pourrait l’esp√©rer. Heureusement, les entreprises de production d’√©nergie renouvelable qui vous soumettent un devis s’occupent normalement de la proc√©dure de demande en votre nom. Apr√®s tout, si vous n’obtenez pas vos subventions pour l’√©nergie verte, vous n’ach√®terez probablement pas chez eux.

 

Il est important de bien comprendre ce qui est disponible et ce que chacune des subventions pour les √©nergies renouvelables peut vous apporter. Il convient √©galement de souligner que si les taux de subvention (c’est-√†-dire ‚ā¨/kWh) indiqu√©s sont exacts. La quantit√© d’√©nergie produite par vos panneaux, votre chaudi√®re √† biomasse ou votre pompe √† chaleur, etc. sera variable en fonction des conditions ext√©rieures, ce qui aura une incidence sur le montant de la subvention qui vous sera vers√©e.

 

Par exemple, l’orientation et l’altitude de vos panneaux solaires seront probablement l√©g√®rement diff√©rentes et l’ombrage sera probablement diff√©rent de celui de vos voisins. Votre chaudi√®re √† biomasse peut avoir une charge thermique diff√©rente car l’isolation de vos murs ou de votre toit peut √™tre meilleure ou pire que celle de vos voisins.

 

Tous ces √©l√©ments auront une incidence sur la quantit√© totale de chaleur dont vous avez besoin ou sur la quantit√© totale d’√©lectricit√© que vous produisez, etc. C’est pourquoi il est si important de faire effectuer tous les calculs sp√©cifiques √† votre propri√©t√© ou √† l’installation propos√©e, avant de vous engager aupr√®s d’une entreprise.

D'autres sujets liés aux Transitions énergétiques

Les Traités écologiques

L'Urgence écologique

La Transition écologique par les smart cities pour sauver la planète

Santé Globale

Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Politique de confidentialité