Ce que vous devez savoir pour cultiver vos fruits et légumes

Vous d√©sirez donner un peu plus de sens √† la mani√®re dont vous jardinez ? Produire suffisamment pour √™tre moins d√©pendant du supermarch√© ? Vous voulez des fruits et l√©gumes savoureux, sains et nourrissants ? Vous souhaitez diminuer votre empreinte carbone et passer √† l’√©cologie, consommer moins et intelligemment ? Vous en avez assez de gaspiller des ressources ? Vous pensez que le jardinage est une mani√®re de cr√©er du lien familial, amical ou de voisinage ? Mais vous ne savez pas trop comment commencer ? Alors suivez donc nos conseils.

Soyez pr√©par√©s, oubliez les fausses promesses attribu√©es √† la culture de fruits et l√©gumes. Cela n’arrivera pas comme cel√† d√®s la premi√®re ann√©e : les essais et les erreurs font partie de l’apprentissage. Aucun livre ni informations quelconque ne vous donnera la solution cl√© en main. Il vous faudra essayer, t√Ętonner, √©chouer, recommencer, ajuster. Vous aurez peut-√™tre des phases de d√©couragement. Mais vous aurez √† la finalit√© de grandes joies.

 

Cultiver des fruits et de l√©gumes n’est pas le jardinage des paresseux. On dit souvent qu’en plantation et culture, la nature travaille pour vous. C’est vrai, mais on ne mentionne jamais tout ce que fait le jardinier en parall√®le. Ne vous attendez pas √† r√©colter de pleins paniers apr√®s avoir pass√© une saison les doigts de pied en √©ventail… Cela ne marchera pas de cette fa√ßon.¬†

 

Ne vous attendez pas non plus √† atteindre l’autarcie. Tout simplement parce qu’il vous manquera le bl√©, les m√®tres carr√©s n√©cessaires, et que d’ann√©es en ann√©e, les rendements peuvent varier du simple au double, selon les al√©as climatiques et les maladies. Mais il y a fort √† parier que d√®s la seconde ann√©e, vous n’ach√®terez pratiquement plus de fruits et l√©gumes pendant 6 √† 8 mois dans l’ann√©e.¬†

 

Cultiver vos fruits et l√©gumes ne va pas vous fournir une suite de recettes ou de techniques magiques (buttes, paillage, jardin en trou de serrure, mandala, guilde…). C’est une r√©flexion globale pour maximiser les ressources et les potentialit√©s de chaque √©l√©ment. Tout n’est pas forc√©ment adapt√© √† votre jardin ou votre situation. Mais l’esprit de la culture de fruits et l√©gumes est bas√©e sur beaucoup de bon sens et de logique. Et elle est suffisamment souple pour s’adapter √† n’importe qu’elle jardinier. L’id√©e est de commencer petit, de produire progressivement de quoi manger pour √™tre un peu plus autonome chaque ann√©e, tout en prenant soin de la terre et des humains, ceux qui vous entourent et ceux √† venir. Et √† la question “Que faut-il faire ?”, la seule vraie bonne r√©ponse est “√ßa d√©pend de la situation”. Vous devez donc r√©fl√©chir √† votre situation et¬† √† prendre les meilleures d√©cisions en fonction de votre contexte.

D'autres domaines de l'Ecologie

Etre Ecologique

Ecologie Humaine

Ecologie Végétale

Ecologie Animale

Ecologie Politique

Ecologie Industrielle

Les Produits de Beaut√© Bio‚Äč

Construire une maison écologique

Développement Durable

Les Boutiques Zéro Déchet

La Pollution plastique‚Äč

Le Sport et l'Ecologie‚Äč

Les Changements climatiques‚Äč

Les Transitions √©cologiques‚Äč

Les Transitions √©nerg√©tiques‚Äč

Top 10 des légumes, fruits, graines et plantes à salade faciles à cultiver pour les débutants

Vous r√™vez de r√©colter vos propres aliments, mais vous ne savez pas par o√Ļ commencer ? Vous vous demandez quels l√©gumes vous devriez cultiver √† la maison ? Que cela soit avec des pots aux en parcelles, il existe des l√©gumes faciles √† cultiver qui conviennent aux jardins de toutes tailles. Cultiver des l√©gumes n’est pas compliqu√©. Voici plusieurs aliments que vous pourrez cultiver de votre c√īt√© puisqu’ils sont relativement facile √† obtenir.

1. Feuilles de salade

La salade est l’un des groupes de plantes les plus faciles √† cultiver et l’un des plus gratifiants. Lorsque l’on commence √† s’int√©resser √† la culture de ses propres aliments, c’est la salade qui g√©n√©ralement le l√©gume qui donne le coup d’envoi. Quelques graines saupoudr√©es sur du bon compost dans un pot, gard√© arros√© en √©t√©, ne manqueront pas de produire beaucoup de feuilles. En fait, c’est la premi√®re culture id√©ale pour les d√©butants car elle d√©passe toujours nos attentes et surtout la qualit√© de celles du supermarch√©. Cependant, la salade sem√©e en √©t√© n’est que la salade la plus r√©pandue. Bien d’autres vari√©t√©s poussent √† d’autres p√©riodes de l’ann√©e.

 

Des feuilles fra√ģches croquantes avec une fantastique gamme de textures et de saveurs. Essayez de semer de la salade pendant les mois d’√©t√©, et vous pourrez couper des feuilles fra√ģches pour vos sandwiches trois semaines plus tard ! Mieux encore, elles continueront √† pousser pour que vous puissiez les r√©colter encore et encore. D√©couvrez toutes les graines de salade qui existent.

2. Radis

Ajoutez du piquant √† vos salades avec des radis croquants et poivr√©s. Il est facile de les faire pousser dans des conteneurs ou de les semer directement en terre tout au long de l’√©t√© pour une succession de r√©coltes croquantes et color√©es. La p√©riode pour les faire pousser, selon les vari√©t√©s, sont de Mars √† Septembre.

 

Le radis est un l√©gume-racine rustique et tr√®s facile √† cultiver, qui peut √™tre plant√© plusieurs fois au cours d’une saison de croissance. De plus, les radis peuvent √™tre r√©colt√©s d√®s trois semaines apr√®s leur plantation ! Voici notre guide complet sur la fa√ßon de faire pousser des radis dans votre jardin.

 

Les graines de radis peuvent √™tre plant√©es au printemps et √† l’automne, mais la culture doit √™tre suspendue au plus fort de l’√©t√©, lorsque les temp√©ratures sont g√©n√©ralement trop √©lev√©es (les temp√©ratures chaudes peuvent provoquer la montaison des radis, ce qui les rend pratiquement inutiles).

3. Pommes de terre

L√©gume ancien, la pomme de terre a √©t√© cultiv√©e pour la premi√®re fois par les Incas au P√©rou. Cette culture est arriv√©e en Am√©rique en 1621, et c’est aujourd’hui le l√©gume le plus populaire aux √Čtats-Unis et m√™me dans le monde entier. Si vous aimez les pommes de terre et n’avez jamais go√Ľt√© √† une pomme de terre cultiv√©e localement, vous devez absolument essayer de les cultiver. Les pommes de terre sont des l√©gumes de saison fra√ģche et produisent la meilleure qualit√© et le meilleur nombre de tubercules dans la partie nord du pays. Et pour que vous le sachiez : Une pomme de terre n’est pas une racine mais une tige de stockage souterrain appel√©e tubercule.

 

Plantez les pommes de terre pendant le temps frais du d√©but du printemps, une fois que le sol peut √™tre travaill√©. Espacer les plants de pommes de terre de 12 √† 14 pouces dans une zone o√Ļ le sol est meuble et fertile et o√Ļ le pH est compris entre 5,8 et 6,5. Am√©liorez les sols compact√©s ou argileux en y ajoutant quelques centim√®tres de compost ou d’autres mati√®res organiques riches. Une fois que les tiges ont atteint une hauteur de 8 pouces, entassez le sol autour de la moiti√© inf√©rieure de la tige pour prot√©ger les tubercules de la lumi√®re du soleil. R√©p√©tez l’op√©ration au bout de 2 √† 3 semaines.

 

Espacez les plants de pommes de terre de 12 √† 14 pouces. D√©posez une couche de paille de 15 cm pour maintenir la temp√©rature du sol entre 60¬į et 70¬į F. Nourrissez les pommes de terre en croissance avec un aliment v√©g√©tal √† lib√©ration continue pour maximiser votre potentiel de r√©colte. R√©coltez les pommes de terre 2 √† 3 semaines apr√®s la floraison des plantes.

pomme de terre culture

4. Pois

Les pois sont l’une des premi√®res cultures que nous plantons au printemps. Le go√Ľt des petits pois cultiv√©s au jardin n’a rien √† voir avec ce que l’on trouve dans les supermarch√©s. Ce sont les bonbons de la nature.¬† Plantez les graines d√®s que le sol peut √™tre travaill√© m√™me si la neige tombe apr√®s les avoir plant√©s !¬†

 

Ce l√©gume de d√©but de printemps est tr√®s facile √† cultiver. Il existe trois sortes de pois que l’on trouve couramment dans les jardins familiaux :

 

  • Les pois anglais, aussi appel√©s pois √† √©cosser (Pisum sativum ssp. sativum), produisent des cosses non comestibles dont on r√©colte les gros pois comestibles.
  • Les pois mange-tout (Pisum sativum var. macrocarpon) produisent des gousses plates comestibles contenant de petits pois.
  • Les pois mange-tout (Pisum sativum var. macrocarpon ser. cv.) produisent des gousses tendres et comestibles avec des pois de taille normale.

 

Comme les autres l√©gumineuses, les pois fixent l’azote dans le sol, le rendant ainsi plus disponible pour les autres plantes. En retour, ils ont besoin de peu de fertilit√© suppl√©mentaire pour pousser et produire des gousses. Cela en fait aussi une excellente plante compagnon.

 

La cl√© de la culture des petits pois est de les planter assez t√īt au printemps pour qu’ils m√Ľrissent pendant que le temps est encore frais. Cela signifie qu’il faut les planter en F√©vrier, Mars ou Avril dans la plupart des r√©gions. Ils peuvent m√™me √™tre cultiv√©s comme culture d’automne ou d’hiver.

5. Oignons de printemps

L’oignon est une culture de saison froide, facile √† cultiver en raison de sa rusticit√©. Voici comment faire pousser une quantit√© infinie d’oignons dans votre jardin ! En g√©n√©ral, les oignons sont plant√©s au d√©but du printemps et r√©colt√©s √† l’automne, lorsque leur cime commence √† d√©p√©rir. Dans le sud des √Čtats-Unis, certaines vari√©t√©s d’oignons peuvent √™tre plant√©es √† l’automne.

 

Nous recommandons d’utiliser des oignons en bottes, qui peuvent √™tre plant√©s sans craindre les dommages caus√©s par le gel et qui ont un taux de r√©ussite plus √©lev√© que les oignons plant√©s √† partir de graines ou de plants repiqu√©s. Les assortiments d’oignons sont de petits bulbes d’oignons vendus sp√©cifiquement pour le jardinage. Une fois plant√©s, ils deviennent des bulbes de taille normale apr√®s environ 3 √† 66 mois.

 

Les plants d’oignons poussent bien dans des parterres sur√©lev√©s ou des rang√©es sur√©lev√©es d’au moins 10 cm de haut. Si vous pr√©f√©rez commencer vos oignons √† partir de graines, consultez nos conseils pour la culture des oignons √† partir de graines √† l’int√©rieur.

6. Fèves

Quoi de plus simple ! Semez les f√®ves au printemps dans de petits pots de compost de 7,5 cm et, en quelques semaines, ces f√®ves √† croissance rapide feront des plantes robustes qui pourront √™tre plant√©es dans le jardin. Si cela vous semble trop compliqu√©, semez-les directement en terre. Regardez les abeilles polliniser leurs jolies fleurs et, avant que vous ne vous en rendiez compte, vous r√©colterez une r√©colte exceptionnelle de haricots fra√ģchement cueillis √† partir de juin, avec un go√Ľt qui fait honte aux haricots de supermarch√©. Si vous plantez des haricots verts lorsque le sol est trop frais, les graines risquent de mal germer ou de pourrir. Les haricots verts doivent avoir une temp√©rature du sol d’au moins 50 √† 60 F avant d’√™tre plant√©s. Vous pouvez pr√©voir une r√©colte continue de haricots verts en plantant des graines toutes les deux semaines jusqu’au milieu de l’√©t√©. Comme les haricots verts sont sensibles au gel, celui-ci peut endommager ou tuer les plantes, selon la dur√©e des temp√©ratures froides.

7. Haricots d'Espagne

C’est presque aussi simple que les f√®ves et vous pouvez les semer de la m√™me mani√®re. Les haricots d’Espagne sont des plantes grimpantes, il faut donc leur donner beaucoup d’espace et les former sur des fils ou un cadre de support. Gardez-les bien arros√©s et ils vous r√©compenseront par un approvisionnement constant en √©t√©. Une cueillette r√©guli√®re est essentielle mais ce ne sera pas un probl√®me quand ils ont si bon go√Ľt ! Si vous manquez d’espace, pourquoi ne pas essayer le haricot nain Hestia ?

8. Oignons et ail

Les oignons et l’ail sont des cultures qui ne n√©cessitent pratiquement aucun entretien et sont des l√©gumes si faciles √† cultiver. Il suffit de planter les bulbes d’oignon et les gousses d’ail individuelles sur un sol bien drain√© au printemps ou √† l’automne puis de les laisser faire ! √Ä la fin de l’√©t√©, lorsque le feuillage jaunit et d√©p√©rit, vous pouvez les soulever et les faire s√©cher au soleil avant de les stocker. Quoi de plus facile ?

 

Les oignons sont souvent regroup√©s en fonction de leur go√Ľt. Les deux principaux types d’oignons sont fortement aromatis√©s (am√©ricains) et doux (souvent appel√©s europ√©ens). Chacun a trois couleurs distinctes, le jaune, le blanc et le rouge. En g√©n√©ral, l’oignon am√©ricain produit des bulbes de plus petite taille, de texture plus dense, de saveur plus prononc√©e et de meilleure qualit√© de conservation que les types europ√©ens. Les vari√©t√©s √† globe ont tendance √† se conserver plus longtemps. Les vari√©t√©s d’oignons ont √©galement des exigences diff√©rentes quant au nombre d’heures de lumi√®re du jour n√©cessaires pour fabriquer une ampoule. Si le catalogue des semences indique que l’oignon a une longue journ√©e, il fixe les ampoules lorsqu’il re√ßoit 15 √† 16 heures de lumi√®re du jour et est utilis√© pour produire des oignons pendant les √©t√©s nordiques.

 

Les vari√©t√©s de jour court fixent les bulbes lorsqu’ils re√ßoivent environ 12 heures de lumi√®re du jour et sont utilis√©es dans le Sud profond pour la production hivernale. Cela explique pourquoi la Virginie n’est pas une r√©gion de production d’oignons importante et que les rendements sont plus faibles que dans les r√©gions plus septentrionales et m√©ridionales. Envisagez de s√©lectionner des vari√©t√©s √† maturation rapide marqu√©es jour neutre pour une production de bulbes plus pr√©coce, alors que le temps est encore frais pour des bulbes plus doux.

9. Tomates

Les plants de tomates sont si rapides qu’on peut presque les regarder pousser, c’est donc le l√©gume id√©al et facile √† cultiver pour les enfants. La tomate est une plante qui pousse longtemps, qui recherche la chaleur, qui aime le soleil ! Ces plantes de saison chaude ne tol√®rent pas le gel. Dans la plupart des r√©gions, le sol n’est pas assez chaud avant Avril ou Mai, mais cela d√©pend de l’endroit o√Ļ vous vivez. Choisissez une vari√©t√© de buisson comme le “Romello” qui peut √™tre plant√©e dans des paniers suspendus et des jardini√®res. Les vari√©t√©s de buissons ne n√©cessitent pas de formation ou de pousse lat√©rale, il vous suffit donc de les nourrir et de les arroser avant que les fruits ne commencent √† couler de la plante !

culture tomates

10. Betterave

Pour un l√©gume-racine tr√®s facile √† cultiver, essayez la betterave. Souvent utilis√©e dans les salades, mais tout aussi savoureuse, elle est consomm√©e chaude et fra√ģchement bouillie en accompagnement La betterave peut √™tre sem√©e directement dans un sol humide de Mars √† Juillet. Au fur et √† mesure de leur croissance, √©claircissez les semis √† environ 5 cm de distance. De Mai √† Septembre, vous pouvez vous r√©jouir de r√©colter vos propres betteraves color√©es et succulentes. La Boltardy est une vari√©t√© tr√®s populaire, tandis que la Boldor a une chair orange vif et une saveur sucr√©e.

Quels sont les avantages environnementaux de la culture de vos propres aliments ?

Chaque ann√©e, √† l’occasion de la Journ√©e de la Terre et de la journ√©e de l’Arbre, nous pensons √† nous mettre au vert le temps d’un instant et c’est ce que nous devons faire. Nous en serons bien oblig√© un jour. Et puis pr√©server la nature magnifique qui nous entourer c’est important. Cultiver c’est aussi un moyen efficace et amusant de r√©duire votre empreinte carbone est de cultiver votre propre nourriture par une √©cologie saine et durable. Optez donc pour des alternatives saines et s√Ľres pour traiter les insectes et les parasites sans utiliser de produits chimiques nocifs sur vos plantes afin que vous puissiez cultiver votre propre potager sans souci. D√©couvrez les avantages environnementaux de la culture de votre propre nourriture dans votre propre jardin et comment vous pouvez “passer au vert” en √©vitant les m√©thodes conventionnelles de la consommation de nourriture !

Réduire les émissions de carbone et les déchets

Cultiver sa propre nourriture permet de ne plus d√©pendre uniquement des m√©thodes traditionnelles d’achat de vos produits dans une √©picerie. Lorsque vous achetez des aliments dans ces magasins, vous devez tenir compte du fait, triste mais vrai, que ces aliments parcourent en moyenne plus de 1 500 miles avant d’√™tre consomm√©s. Cela a non seulement un impact sur la fra√ģcheur et la saveur des aliments, mais surtout, cela √©met dans l’atmosph√®re des quantit√©s dangereuses d’√©missions de carbone et de d√©chets li√©s au fret a√©rien et √† d’autres modes de transport.

 

En cultivant vos propres aliments, vous contribuez √† r√©duire les quantit√©s √©lev√©es de combustibles fossiles qui remplissent notre environnement, cons√©quence directe de l’importation d’aliments provenant d’agriculteurs commerciaux. Vous r√©duisez √©galement les d√©chets provenant des mat√©riaux d’emballage des aliments, tels que les plastiques et cartons artificiels, qui parcourent √©galement des centaines et des milliers de kilom√®tres.

√Čviter les pesticides et les engrais canc√©rig√®nes

En cultivant votre propre nourriture, vous aurez l’esprit tranquille en sachant ce que vous mangez et ce qui a servi √† produire vos aliments. Non seulement l’agriculture commerciale √©met des produits chimiques nocifs dans l’air, mais elle d√©verse √©galement des produits chimiques nocifs dans notre sol et notre eau. L’agriculture industrielle utilise une quantit√© extr√™me de pesticides et d’engrais synth√©tiques pour faire pousser ses cultures commerciales, remplissant notre terre et les aliments que nous consommons de produits chimiques nocifs, dont certains ont m√™me √©t√© prouv√©s comme √©tant √† l’origine de cancers et d’autres maladies.

 

En cultivant votre propre jardin, c’est vous qui d√©cidez de ce qui va sur vos plantes et dans votre sol, ce qui vous permet de r√©duire la quantit√© de produits chimiques nocifs qui polluent notre environnement et nos cours d’eau. La culture biologique de votre propre nourriture est durable et nourrit votre sol en utilisant des engrais et des produits s√Ľrs et naturels.

Autres avantages

Cultiver sa propre nourriture, surtout pour la premi√®re fois, ouvre une grande opportunit√© d’apprentissage. Afin d’aider vos cultures √† prosp√©rer, vous avez la possibilit√© de vous renseigner sur les conditions m√©t√©orologiques et d’autres facteurs environnementaux dont vous n’aviez peut-√™tre pas connaissance auparavant. Cela peut √©galement √™tre une t√Ęche amusante et familiale √† assumer pour avoir un impact sur l’environnement ensemble et pour enseigner √† vos enfants l’importance de passer au vert. Montrez un peu d’amour √† votre environnement.

 

En ce Jour de la Terre, faites un pas vers le “passage au vert” dans votre maison et essayez de faire pousser un peu de votre propre nourriture. Gardez notre air, notre eau et notre sol propres en contribuant √† r√©duire la pression exerc√©e chaque jour sur nos terres par l’agriculture commerciale. Ayez un impact positif sur notre environnement d√®s aujourd’hui !

D'autres sujets liés aux cultures de fruits et de légumes

La Permaculture

L'Aquaponie

Comment vendre son surplus de fruits et de légumes en toute légalité

Santé Globale

Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Politique de confidentialité