Qu'est-ce que le Thé vert ?

Le thĂ© vert, originaire de Chine et d’Inde, est consommĂ© et saluĂ© pour ses bienfaits sur la santĂ© depuis des siècles dans le monde entier, mais n’a que rĂ©cemment gagnĂ© en popularitĂ© aux États-Unis. Le thĂ© est la boisson la plus consommĂ©e au monde après l’eau. Cependant, 78 % du thĂ© consommĂ© dans le monde est noir et seulement 20 % environ est vert.

 

Tous les types de thĂ©, Ă  l’exception des tisanes, sont infusĂ©s Ă  partir des feuilles sĂ©chĂ©es du buisson “Camellia sinensis”. Le niveau d’oxydation des feuilles dĂ©termine le type de thĂ©. Le thĂ© vert est fabriquĂ© Ă  partir de feuilles non oxydĂ©es et est l’un des types de thĂ© les moins transformĂ©s. Il contient donc le plus d’antioxydants et de polyphĂ©nols bĂ©nĂ©fiques.

 

Il est surprenant que de nombreuses personnes qui dĂ©couvrent le thĂ© apprennent que le thĂ© vert et le thĂ© noir proviennent exactement de la mĂŞme espèce de plante : le “Camellia sinensis”. C’est finalement la variĂ©tĂ© du thĂ©ier et la façon dont les feuilles de thĂ© sont traitĂ©es qui dĂ©finissent comment le thĂ© vert devient “vert” et le thĂ© noir “noir”.

 

Il existe deux variétés principales du théier Camellia sinensis à partir desquelles le thé que nous buvons est produit.

 

Le Camellia Sinensis Sinensis :
Il s’agit d’une variĂ©tĂ© Ă  petites feuilles originaire de Chine qui est gĂ©nĂ©ralement utilisĂ©e pour faire des thĂ©s verts et blancs. Elle a Ă©voluĂ© en tant qu’arbuste poussant dans les rĂ©gions ensoleillĂ©es au climat plus sec et plus frais. Il a une grande tolĂ©rance au froid et prospère dans les rĂ©gions montagneuses.

 

Le Camellia Sinensis Assmica :
C’est une variĂ©tĂ© Ă  grandes feuilles dĂ©couverte pour la première fois dans le district d’Assam, en Inde, et qui est gĂ©nĂ©ralement utilisĂ©e pour produire des thĂ©s noirs forts. Ses feuilles poussent en grand nombre dans les climats chauds et humides et elle est très prolifique dans les forĂŞts subtropicales.

 

Il existe des centaines de cultivars et de plantes hybrides qui ont Ă©voluĂ© Ă  partir de ces variĂ©tĂ©s de plantes Camellia sinensis au fil du temps. Mais techniquement, tout type de thĂ© peut ĂŞtre fabriquĂ© Ă  partir des feuilles de n’importe quelle plante de Camellia sinensis.

Plusieurs types de Thé

Le Thé blanc

Le Thé noir

Le Rooibos

Le Oolong

La Camomille

Le Tilleul

La lavande

La Lavande

L'origine du thé vert

Bien que tous les thĂ©s verts proviennent de la mĂŞme espèce vĂ©gĂ©tale, il existe aujourd’hui diffĂ©rents types de thĂ© vert cultivĂ©s et produits dans le monde entier, notamment en Chine, au Japon, en Inde, au Sri Lanka, Ă  TaĂŻwan, au Bangladesh, en Nouvelle-ZĂ©lande, Ă  HawaĂŻ et mĂŞme en Caroline du Sud.

 

On considère toutefois que le thĂ© vert est originaire de Chine. On dit que mĂŞme aujourd’hui, le mot “thĂ©” en Chine ne se rĂ©fère qu’au thĂ© vert, et non Ă  la catĂ©gorie gĂ©nĂ©rale du thĂ© comme en Occident. La province chinoise du Yunnan est considĂ©rĂ©e comme le foyer d’origine de l’espèce vĂ©gĂ©tale Camellia sinensis. En fait, 260 des plus de 380 variĂ©tĂ©s de thĂ© du monde se trouvent dans le Yunnan.

 

Une lĂ©gende populaire suggère que Shennong, empereur de Chine et inventeur prĂ©sumĂ© de la mĂ©decine chinoise, a dĂ©couvert le thĂ© comme boisson vers 2737 avant J.-C., lorsque des feuilles de thĂ© fraĂ®ches provenant d’un arbre Ă  thĂ© voisin sont tombĂ©es dans sa tasse d’eau Ă  peine bouillie.

 

D’autres attribuent la dĂ©couverte du thĂ© Ă  divers bouddhistes dans les annĂ©es 500 avant J.-C. et les siècles suivants. Les bouddhistes voyageaient entre l’Inde et la Chine pour diffuser leur religion, leur culture et leur rituel du thĂ©. Les moines bouddhistes cultivaient, rĂ©coltaient et produisaient du thĂ© comme le faisaient leurs homologues catholiques dans les monastères europĂ©ens avec du raisin et du vin. L’habitude des moines de boire du thĂ© pour se rafraĂ®chir, pour aider Ă  la mĂ©ditation et comme substitut Ă  l’alcool s’est dĂ©veloppĂ©e en une pratique spirituelle et sociale qui s’est rĂ©pandue dans toute la Chine.

 

Le thĂ© vert aurait Ă©tĂ© popularisĂ© au Japon vers 1190, lorsqu’un prĂŞtre zen visitant et Ă©tudiant dans les grands monastères et temples bouddhistes chinois est revenu au Japon avec des graines de thĂ©ier et des buissons. Le jeune prĂŞtre, appelĂ© Eisai, a utilisĂ© son expĂ©rience de la culture et de la consommation de thĂ© en Chine pour populariser la manière de boire du thĂ© comme un rituel de mĂ©ditation au sein de sa propre communautĂ© de moines bouddhistes, pour finalement rĂ©pandre la coutume de boire du thĂ© dans le reste du Japon. Ă€ ce jour, la Chine et le Japon sont les deux premiers pays producteurs et exportateurs de thĂ© vert dans le monde.

the vert

Les types de thé vert

Comme vous l’avez sans doute remarquĂ© si vous avez bu plusieurs types de thĂ© vert, tous les thĂ©s verts n’ont pas le mĂŞme goĂ»t, mĂŞme s’ils proviennent tous de la mĂŞme variĂ©tĂ© de plante.

 

Cela dĂ©pend non seulement de la mĂ©thode de transformation utilisĂ©e par les producteurs de thĂ©, mais aussi des pratiques de culture qu’ils utilisent. Ă€ quelle pĂ©riode de l’annĂ©e le thĂ© est-il cueilli ? Comment la plante est-elle taillĂ©e ? Quelles sont les parties de la plante qui sont cueillies ? Les plantes sont-elles traitĂ©es avec des produits chimiques ou sont-elles cultivĂ©es biologiquement ? Quel type de chaleur est appliquĂ© aux feuilles de thĂ© pour arrĂŞter l’oxydation ? Comment les feuilles de thĂ© sont-elles façonnĂ©es, roulĂ©es et sĂ©chĂ©es ? Les feuilles restent-elles entières ou sont-elles coupĂ©es en plus petits morceaux ?

 

La saveur finale d’un thĂ© dĂ©pend Ă©galement du “terroir” ou de l’environnement dans lequel le thĂ© est cultivĂ©. Est-il frais et montagneux ou chaud et tropical ? Les plantes vivent-elles Ă  proximitĂ© de calcaire et de pins ou de sable et d’algues ? Les plants de thĂ© poussent-ils Ă  proximitĂ© d’autres cultures qui peuvent affecter leur saveur, comme les rosiers, les plants de cafĂ© ou les vignes ?

 

Les types de thĂ© vert les plus populaires et les plus consommĂ©s proviennent des endroits oĂą le thĂ© vert est originaire : la Chine et le Japon. Les thĂ©s verts de Chine et du Japon ont des profils de saveur diffĂ©rents selon l’endroit et la manière dont ils sont cultivĂ©s, mais surtout selon la manière dont ils sont traitĂ©s – cuits Ă  la poĂŞle en Chine et Ă  la vapeur au Japon. Les autres pays qui produisent du thĂ© vert s’inspirent gĂ©nĂ©ralement de la Chine ou du Japon et adoptent l’un de leurs styles de production.

Le Thé vert : La Boisson miracle - Emilio / Vert Feuille

Les 10 bienfaits du Thé vert

1. Contient des composés bioactifs sains

Le thĂ© vert est plus qu’une simple boisson hydratante. La plante de thĂ© vert contient une sĂ©rie de composĂ©s sains qui en font la boisson finale. Le thĂ© est riche en polyphĂ©nols, des composĂ©s naturels qui ont des effets bĂ©nĂ©fiques sur la santĂ©, comme la rĂ©duction de l’inflammation et la lutte contre le cancer.

 

Le thĂ© vert contient une catĂ©chine appelĂ©e Ă©pigallocatĂ©chine-3-gallate (EGCG). Les catĂ©chines sont des antioxydants naturels qui aident Ă  prĂ©venir les dommages cellulaires et prĂ©sentent d’autres avantages. Ces substances peuvent rĂ©duire la formation de radicaux libres dans l’organisme, protĂ©geant ainsi les cellules et les molĂ©cules contre les dommages. Ces radicaux libres jouent un rĂ´le dans le vieillissement et dans de nombreux types de maladies.

 

L’EGCG est l’un des composĂ©s les plus puissants du thĂ© vert. La recherche a testĂ© sa capacitĂ© Ă  aider Ă  traiter diverses maladies. Il semble que ce soit l’un des principaux composĂ©s qui confèrent au thĂ© vert ses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales. Le thĂ© vert contient Ă©galement de petites quantitĂ©s de minĂ©raux qui peuvent ĂŞtre bĂ©nĂ©fiques pour la santĂ©. Essayez de choisir une marque de thĂ© vert de qualitĂ© supĂ©rieure, car certaines marques de qualitĂ© infĂ©rieure peuvent contenir des quantitĂ©s excessives de fluorure. Cela dit, mĂŞme si vous choisissez une marque de moindre qualitĂ©, les avantages l’emportent sur les risques.

 

2. Peut améliorer les fonctions cérébrales

Le thĂ© vert ne se contente pas de vous tenir Ă©veillĂ©, il peut aussi contribuer Ă  stimuler les fonctions cĂ©rĂ©brales. Le principal ingrĂ©dient actif est la cafĂ©ine, qui est un stimulant connu. Il n’en contient pas autant que le cafĂ©, mais suffisamment pour produire une rĂ©action sans provoquer les effets de nervositĂ© associĂ©s Ă  une consommation excessive de cafĂ©ine.

 

La cafĂ©ine affecte le cerveau en bloquant un neurotransmetteur inhibiteur appelĂ© adĂ©nosine. De cette façon, elle augmente la mise Ă  feu des neurones et la concentration de neurotransmetteurs comme la dopamine et la norĂ©pinĂ©phrine. La recherche a constamment montrĂ© que la cafĂ©ine peut amĂ©liorer divers aspects du fonctionnement du cerveau, notamment l’humeur, la vigilance, le temps de rĂ©action et la mĂ©moire.

 

Cependant, la cafĂ©ine n’est pas le seul composĂ© stimulant le cerveau prĂ©sent dans le thĂ© vert. Elle contient Ă©galement l’acide aminĂ© L-thĂ©anine, qui peut traverser la barrière hĂ©mato-encĂ©phalique. La L-thĂ©anine augmente l’activitĂ© du neurotransmetteur inhibiteur GABA, qui a des effets anti-anxiĂ©tĂ©. Elle augmente Ă©galement la dopamine et la production d’ondes alpha dans le cerveau. Des Ă©tudes montrent que la cafĂ©ine et la L-thĂ©anine peuvent avoir des effets synergiques. Cela signifie que la combinaison des deux peut avoir des effets particulièrement puissants sur l’amĂ©lioration des fonctions cĂ©rĂ©brales.

 

En raison de la L-thĂ©anine et de la faible dose de cafĂ©ine, le thĂ© vert peut vous donner un effet beaucoup plus doux et diffĂ©rent de celui du cafĂ©. De nombreuses personnes dĂ©clarent avoir une Ă©nergie plus stable et ĂŞtre beaucoup plus productives lorsqu’elles boivent du thĂ© vert, par rapport au cafĂ©.

 

3. Augmente la combustion des graisses

Si vous regardez la liste des ingrĂ©dients de tout supplĂ©ment brĂ»leur de graisses, il y a de fortes chances que le thĂ© vert y figure. En effet, selon les recherches, le thĂ© vert peut augmenter la combustion des graisses et stimuler le taux mĂ©tabolique. Dans une Ă©tude impliquant 10 hommes en bonne santĂ©, la prise d’un extrait de thĂ© vert a augmentĂ© de 4 % le nombre de calories brĂ»lĂ©es. Dans une autre Ă©tude impliquant 12 hommes en bonne santĂ©, l’extrait de thĂ© vert a augmentĂ© l’oxydation des graisses de 17 %, par rapport Ă  ceux qui prenaient un placebo.

 

Cependant, certaines Ă©tudes sur le thĂ© vert ne montrent aucune augmentation du mĂ©tabolisme, donc les effets peuvent dĂ©pendre de l’individu et de la façon dont l’Ă©tude a Ă©tĂ© mise en place. La cafĂ©ine peut Ă©galement amĂ©liorer les performances physiques en mobilisant les acides gras du tissu adipeux et en les rendant disponibles pour ĂŞtre utilisĂ©s comme Ă©nergie. Deux Ă©tudes distinctes ont montrĂ© que la cafĂ©ine peut augmenter les performances physiques d’environ 11 Ă  12 %.

 

4. Les antioxydants peuvent réduire le risque de certains cancers

Le cancer est causĂ© par une croissance incontrĂ´lĂ©e des cellules. C’est l’une des principales causes de dĂ©cès dans le monde. La recherche a montrĂ© que les dommages oxydatifs peuvent entraĂ®ner une inflammation chronique, qui peut conduire Ă  des maladies chroniques, y compris des cancers. Les antioxydants peuvent aider Ă  protĂ©ger contre les dommages oxydatifs. Le thĂ© vert est une excellente source de puissants antioxydants.

 

Des recherches ont établi un lien entre les composés du thé vert et une réduction du risque de cancer, notamment les études suivantes :

 

  • Le cancer du sein. Un examen complet des Ă©tudes d’observation a rĂ©vĂ©lĂ© que les femmes qui buvaient le plus de thĂ© vert avaient un risque d’environ 20 Ă  30 % infĂ©rieur de dĂ©velopper un cancer du sein, l’un des cancers les plus courants chez les femmes .
  • Le cancer de la prostate. Une Ă©tude a observĂ© que les hommes buvant du thĂ© vert avaient un risque plus faible de cancer avancĂ© de la prostate.
  • Le cancer colorectal. Une analyse de 29 Ă©tudes a montrĂ© que les personnes qui boivent du thĂ© vert ont environ 42% de chances en moins de dĂ©velopper un cancer colorectal.

 

De nombreuses Ă©tudes d’observation indiquent que les buveurs de thĂ© vert sont moins susceptibles de dĂ©velopper plusieurs types de cancer, mais plus susceptibles de dĂ©velopper des cancers de haute qualitĂ©.

 

5. Peut protéger le cerveau contre le vieillissement

Non seulement le thĂ© vert peut amĂ©liorer les fonctions cĂ©rĂ©brales Ă  court terme, mais il peut aussi protĂ©ger votre cerveau en vieillissant. La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodĂ©gĂ©nĂ©rative courante et la cause la plus frĂ©quente de dĂ©mence chez les personnes âgĂ©es.

 

La maladie de Parkinson est une autre maladie neurodégénérative courante et implique la mort des neurones producteurs de dopamine dans le cerveau. Plusieurs études montrent que les composés de catéchine du thé vert peuvent avoir divers effets protecteurs sur les neurones dans les tubes à essai et les modèles animaux, ce qui pourrait réduire le risque de démence (28Source de confiance, 29Source de confiance, 30Source de confiance).

bienfaits the vert

6. Peut réduire la mauvaise haleine

Les catĂ©chines du thĂ© vert ont Ă©galement des effets bĂ©nĂ©fiques sur la santĂ© bucco-dentaire. Des Ă©tudes en Ă©prouvette suggèrent que les catĂ©chines peuvent supprimer la croissance des bactĂ©ries, ce qui pourrait rĂ©duire le risque d’infections.

 

Le Streptococcus mutans est une bactĂ©rie courante dans la bouche. Il provoque la formation de la plaque dentaire et est l’un des principaux responsables des caries et des caries dentaires. Des Ă©tudes indiquent que les catĂ©chines contenues dans le thĂ© vert peuvent inhiber la croissance des bactĂ©ries buccales en laboratoire, mais aucune preuve ne montre que la consommation de thĂ© vert a des effets similaires. Cependant, il existe des preuves que le thĂ© vert peut rĂ©duire la mauvaise haleine.

 

7. Peut aider à prévenir le diabète de type 2

Les taux de diabète de type 2 ont augmentĂ© au cours des dernières dĂ©cennies. Cette maladie touche aujourd’hui environ 1 AmĂ©ricain sur 10. Le diabète de type 2 implique un taux de glycĂ©mie Ă©levĂ©, qui peut ĂŞtre causĂ© par une rĂ©sistance Ă  l’insuline ou une incapacitĂ© Ă  produire de l’insuline. Des Ă©tudes montrent que le thĂ© vert peut amĂ©liorer la sensibilitĂ© Ă  l’insuline et rĂ©duire le taux de sucre dans le sang.

 

Une Ă©tude menĂ©e auprès d’individus japonais a montrĂ© que ceux qui buvaient le plus de thĂ© vert prĂ©sentaient un risque rĂ©duit d’environ 42 % de diabète de type 2. Selon une revue de 7 Ă©tudes portant sur un total de 286 701 personnes, les buveurs de thĂ© prĂ©sentaient un risque de diabète infĂ©rieur de 18 %.

 

8. Peut aider à prévenir les maladies cardiovasculaires

Les maladies cardiovasculaires, y compris les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux, sont les principales causes de décès dans le monde.

Des études montrent que le thé vert peut améliorer certains des principaux facteurs de risque de ces maladies, notamment en améliorant le taux de cholestérol total et de LDL.

Le thĂ© vert augmente Ă©galement la capacitĂ© antioxydante du sang, ce qui protège les particules de LDL contre l’oxydation, qui est une partie de la voie vers les maladies cardiaques.

Compte tenu des effets bĂ©nĂ©fiques sur les facteurs de risque, il n’est pas surprenant que les personnes qui boivent du thĂ© vert aient jusqu’Ă  31 % de risque en moins de mourir d’une maladie cardiovasculaire.

 

9. Peut vous aider Ă  perdre du poids

Étant donnĂ© que le thĂ© vert peut stimuler le mĂ©tabolisme Ă  court terme, il est logique qu’il puisse vous aider Ă  perdre du poids. Plusieurs Ă©tudes montrent que le thĂ© vert peut aider Ă  rĂ©duire la graisse corporelle, en particulier dans la rĂ©gion abdominale. L’une de ces Ă©tudes est une Ă©tude contrĂ´lĂ©e randomisĂ©e de 12 semaines, Ă  laquelle ont participĂ© 240 personnes souffrant d’obĂ©sitĂ©. Dans cette Ă©tude, les personnes du groupe traitĂ© au thĂ© vert ont vu leur pourcentage de graisse corporelle, leur poids corporel, leur tour de taille et leur graisse abdominale diminuer de manière significative par rapport au groupe tĂ©moin.

 

Cependant, certaines Ă©tudes ne montrent pas d’augmentation statistiquement significative de la perte de poids avec le thĂ© vert, les chercheurs doivent donc rĂ©aliser d’autres Ă©tudes pour confirmer cet effet.

 

10. Peut vous aider Ă  vivre plus longtemps

Étant donnĂ© que certains composĂ©s du thĂ© vert peuvent aider Ă  protĂ©ger contre le cancer et les maladies cardiaques, il est logique qu’il puisse vous aider Ă  vivre plus longtemps. Dans une Ă©tude, les chercheurs ont Ă©tudiĂ© 40 530 adultes japonais sur une pĂ©riode de 11 ans. Ceux qui ont le plus bu de thĂ© vert (de 5 tasses Ă  plus par jour) ont eu beaucoup moins de chance de mourir pendant la pĂ©riode d’Ă©tude :

 

  • DĂ©cès toutes causes confondues : 23% de moins chez les femmes, 12% de moins chez les hommes
  • Mort par maladie cardiaque : 31% de moins chez les femmes, 22% de moins chez les hommes
  • Mort d’un accident vasculaire cĂ©rĂ©bral : 42% de moins chez les femmes, 35% de moins chez les hommes
  • Une autre Ă©tude portant sur 14 001 Japonais plus âgĂ©s a rĂ©vĂ©lĂ© que ceux qui avaient le plus bu de thĂ© vert avaient 76 % de chances en moins de mourir pendant la pĂ©riode de 6 ans de l’Ă©tude.

Préparation du thé vert

En fonction de la variĂ©tĂ© et du type de thĂ© vert que vous prĂ©voyez de prĂ©parer, chaque type peut avoir des instructions diffĂ©rentes concernant la tempĂ©rature d’infusion et le temps de trempage. Demandez Ă  votre vendeur de thĂ© des conseils d’infusion si l’emballage du thĂ© ne comporte pas d’instructions spĂ©cifiques.

 

Voici quelques conseils gĂ©nĂ©raux sur l’infusion du thĂ© Ă  garder Ă  l’esprit :

 

  • Utilisez de l’eau fraĂ®che, pure et filtrĂ©e Ă  froid. L’eau de source est la meilleure.
  • En gĂ©nĂ©ral, les thĂ©s verts sont infusĂ©s en courtes infusions Ă  environ 160 Ă  180 degrĂ©s.
  • Ne faites pas brĂ»ler votre thĂ© ! Si l’eau est trop chaude, surtout pour le thĂ© vert, votre thĂ© libĂ©rera plus rapidement plus d’amertume et d’astringence.
    Si vous ne disposez pas d’une bouilloire Ă©lectrique avec contrĂ´le de la tempĂ©rature, laissez simplement reposer votre eau bouillante avant de la verser sur vos feuilles de thĂ© vert.
  • Cela dĂ©pend du thĂ©, mais il est prĂ©fĂ©rable d’utiliser environ 2 grammes de feuilles de thĂ© en vrac par tasse de 8 onces d’eau. Si votre emballage de thĂ© comporte des recommandations spĂ©cifiques pour le trempage, utilisez-les.
  • Couvrez votre thĂ© de trempage pour conserver toute la chaleur dans le rĂ©cipient de trempage.
  • Le thĂ© vert doit infuser de 30 Ă  60 secondes pour une rĂ©colte prĂ©coce, les thĂ©s plus dĂ©licats de 2 Ă  3 minutes pour une rĂ©colte rĂ©gulière, les thĂ©s plus robustes.
  • La plupart des thĂ©s en feuilles de haute qualitĂ© peuvent ĂŞtre infusĂ©s plusieurs fois.
  • Traire ou ne pas traire ? Vous pouvez ajouter du lait (et mĂŞme du sucre) Ă  votre thĂ© vert si vous souhaitez assaisonner votre tasse. Gardez Ă  l’esprit que la saveur du thĂ© vert est gĂ©nĂ©ralement assez lĂ©gère et que vous pouvez la couvrir en ajoutant du lait et/ou du sucre, et que vous ajouterez Ă©galement des calories.

Santé Globale

Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Politique de confidentialité