D'autres domaines de la Santé

MĂ©decine

MĂ©decine douce

La Santé de la Femme

La Santé de l'Homme

Conseils en Alimentation

La Nutrition

Les bienfaits du Sport

Qu'est-ce qu'une drogue ?

Une drogue correspond Ă  toute substance (Ă  l’exception des aliments et de l’eau) qui, lorsqu’elle est absorbĂ©e par l’organisme, altĂšre les fonctions de celui-ci, soit physiquement et/ou psychologiquement. Les drogues peuvent ĂȘtre lĂ©gales (par exemple l’alcool, la cafĂ©ine et le tabac) ou illĂ©gales (par exemple, le cannabis, l’ecstasy, la cocaĂŻne et l’hĂ©roĂŻne) et atteindre votre SantĂ© sur le long terme.

 

Les drogues psychoactives affectent le systĂšme nerveux central et modifient l’humeur, la pensĂ©e et le comportement d’une personne. Les drogues psychoactives peuvent ĂȘtre divisĂ©es en quatre catĂ©gories : les dĂ©presseurs, les stimulants, les hallucinogĂšnes et les “autres”.

 

Les dĂ©presseurs : Drogues qui diminuent la vigilance en ralentissant l’activitĂ© du systĂšme nerveux central (par exemple, l’hĂ©roĂŻne, l’alcool et les analgĂ©siques).

 

Stimulants : Drogues qui augmentent l’Ă©tat d’Ă©veil de l’organisme en augmentant l’activitĂ© du cerveau (par exemple, la cafĂ©ine, la nicotine et les amphĂ©tamines).

 

HallucinogĂšnes : Drogues qui modifient la perception et peuvent provoquer des hallucinations, comme le fait de voir ou d’entendre quelque chose qui n’est pas lĂ  (par exemple, le LSD et les “champignons magiques”).

 

Autres : Certaines drogues entrent dans la catĂ©gorie “autres”, car elles peuvent avoir des propriĂ©tĂ©s relevant de plusieurs des catĂ©gories ci-dessus (par exemple, le cannabis a des propriĂ©tĂ©s dĂ©pressives, hallucinogĂšnes et certaines propriĂ©tĂ©s stimulantes).

drogues et dependances

Qu'est-ce qu'une dépendance ?

La dĂ©pendance est une incapacitĂ© psychologique et physique Ă  cesser de consommer un produit chimique, une drogue, une activitĂ© ou une substance, mĂȘme si elle cause un prĂ©judice psychologique et physique. Le terme de dĂ©pendance ne dĂ©signe pas seulement la dĂ©pendance physique Ă  des substances telles que l’hĂ©roĂŻne ou la cocaĂŻne. Une personne qui ne peut pas arrĂȘter de prendre une drogue ou un produit chimique particulier a une dĂ©pendance Ă  une substance.

 

Certaines dĂ©pendances impliquent Ă©galement une incapacitĂ© Ă  cesser de participer Ă  des activitĂ©s telles que le jeu, l’alimentation ou le travail. Dans ces circonstances, une personne a une dĂ©pendance comportementale. La dĂ©pendance physique est une maladie chronique qui peut Ă©galement rĂ©sulter de la prise de mĂ©dicaments. La surconsommation d’analgĂ©siques opioĂŻdes prescrits, par exemple, est Ă  l’origine de 115 dĂ©cĂšs par jour aux États-Unis. Lorsqu’une personne souffre d’une dĂ©pendance, elle ne peut pas contrĂŽler la façon dont elle consomme une substance ou participe Ă  une activitĂ©, et elle en devient dĂ©pendante pour faire face Ă  la vie quotidienne.

 

Chaque annĂ©e, l’addiction Ă  l’alcool, au tabac, aux drogues illicites et aux opioĂŻdes sur ordonnance coĂ»te Ă  l’Ă©conomie amĂ©ricaine plus de 740 milliards de dollars en frais de traitement, en perte d’emploi et en effets de la criminalitĂ©. Bien que trĂšs peu comparable, pour la France le « coĂ»t social » de l’alcool est Ă©gal Ă  120 milliards d’euros. Celui du tabac est Ă©galement d’un montant de 120 milliards d’euros. Le coĂ»t social en lien avec les drogues illicites  s’établit Ă  8,8 milliards d’euros.

 

La plupart des gens commencent Ă  consommer une drogue ou s’engagent d’abord dans une activitĂ© de leur plein grĂ©. Cependant, la dĂ©pendance peut prendre le dessus et rĂ©duire la maĂźtrise de soi.

Qu'est-ce qu'une addiction ?

La diffĂ©rence entre l’addiction et la dĂ©pendance peut ĂȘtre difficile Ă  comprendre. Certaines organisations ont des dĂ©finitions diffĂ©rentes, utilisent les mots de maniĂšre interchangeable ou mĂȘme abandonnent complĂštement les deux termes. (“Trouble liĂ© Ă  la consommation rĂ©guliĂšre de substances” est un terme privilĂ©giĂ© dans la communautĂ© scientifique de la MĂ©decine) En raison de ce manque de cohĂ©rence, certaines rĂšgles de base peuvent aider Ă  diffĂ©rencier les deux termes.

 

Lorsque les gens utilisent le terme “d’addiction”, ils font gĂ©nĂ©ralement rĂ©fĂ©rence Ă  une dĂ©pendance physique Ă  une substance. L’addiction est caractĂ©risĂ©e par les symptĂŽmes de tolĂ©rance et de sevrage. S’il est possible d’avoir une dĂ©pendance physique sans ĂȘtre dĂ©pendant, l’addiction est gĂ©nĂ©ralement trĂšs proche.

 

L’addiction se caractĂ©rise par un changement de comportement provoquĂ© par les modifications biochimiques du cerveau aprĂšs un abus continu de substances. La consommation de substances devient la principale prioritĂ© de l’individu addicte, indĂ©pendamment du tort qu’il peut se causer Ă  lui-mĂȘme ou aux autres. Une addiction amĂšne les gens Ă  agir de maniĂšre irrationnelle lorsqu’ils n’ont pas la substance Ă  laquelle ils sont dĂ©pendants au quotidien.

addiction jeux argent

Pourquoi les gens consomment-ils des drogues ?

Pour la plupart des gens, la consommation rĂ©guliĂšre de drogues n’est qu’une autre façon d’altĂ©rer la conscience, qui n’est pas si diffĂ©rente de beaucoup d’autres activitĂ©s rĂ©crĂ©atives. Cependant, pour le nombre relativement restreint de personnes qui dĂ©veloppent des habitudes de consommation plus compulsives, la consommation de drogue ou toute addiction comprise (jeux videos, sport, etc.) ne se limite pas Ă  s’amuser, Ă  se dĂ©tendre ou Ă  faire la fĂȘte. Elle sert gĂ©nĂ©ralement un objectif plus profond (comme aider Ă  renforcer l’identitĂ©, l’acceptation et rĂ©duire la dĂ©tresse psychologique ou le sentiment d’aliĂ©nation).

 

Les ĂȘtres humains consomment depuis longtemps des substances pour altĂ©rer leur conscience. Les tribus anciennes fabriquaient leurs propres substances psychotropes, dont certaines sont encore utilisĂ©es aujourd’hui. Il est important de comprendre pourquoi les jeunes en particulier ont envie de consommer de l’alcool, d’autres drogues ou avoir des addictions. Cela peut ĂȘtre considĂ©rer dans un instant T la culture des jeunes. Cependant, la vie peut ĂȘtre plus difficile pour de nombreux jeunes qui s’efforcent de dĂ©finir leur identitĂ© et de faire face aux nombreuses pressions de l’adolescence. Si l’adolescence est une pĂ©riode de dĂ©couverte, de plaisir et d’accomplissement, elle peut parfois ĂȘtre une pĂ©riode de confusion pour certains jeunes. La frustration, la colĂšre et les traumatismes peuvent rĂ©sulter de circonstances environnementales et individuelles. Il est donc important de considĂ©rer que l’utilisation d’OAD peut ĂȘtre due Ă  certains aspects de la situation d’un jeune et peut ĂȘtre utilisĂ©e comme un mĂ©canisme pour faire face Ă  ces pressions.

 

L’adolescence est Ă©galement une pĂ©riode de bonheur, d’expĂ©rimentation, de cĂ©lĂ©bration et de plaisir et, tout comme les adultes tirent du plaisir de la consommation de drogues, les jeunes peuvent en faire autant. Partager un moment d’ivresse avec des amis peut ĂȘtre une expĂ©rience qui crĂ©e des liens. Il peut renforcer le sentiment d’appartenance Ă  un groupe et d’appartenance. La prise de risque est Ă©galement un Ă©lĂ©ment normal du dĂ©veloppement et l’expĂ©rimentation de drogues psychoactives n’est qu’un des nombreux risques que certains jeunes prendront pendant cette pĂ©riode de grands changements.

Comment lutter contre son addiction ?

Vous avez reconnu que vous avez un problĂšme et que votre comportement d’addiction affecte d’autres parties de votre vie et vous voulez savoir comment arrĂȘter cette addiction ? Il y a de fortes chances que vous ne vous attendiez pas Ă  devenir dĂ©pendant lorsque vous avez commencĂ©. Vous avez peut-ĂȘtre pensĂ© que vous ne faisiez que vous amuser et que vous pouviez tout arrĂȘter Ă  tout moment. De nombreuses personnes qui dĂ©veloppent une dĂ©pendance sont surprises de la difficultĂ© qu’elles rencontrent lors de leur premiĂšre tentative d’arrĂȘt et finissent par se demander : “Pourquoi ne puis-je pas arrĂȘter ?

 

La bonne nouvelle, c’est que, quelque soit votre addiction, vous pouvez arrĂȘter, mĂȘme si c’est un processus compliquĂ©. Cependant sachez que de nombreux facteurs, physiques, mentaux et Ă©motionnels, rendront l’arrĂȘt de votre addiction difficile. C’est pourquoi tant de personnes ont recours Ă  un traitement pour avoir une aide. Traverser ce processus est complexe et il sera difficile pour vous d’arrĂȘter par vous-mĂȘme.

 

Comprendre pourquoi il est si difficile d’arrĂȘter une addiction comportementale peut vous aider Ă  comprendre que toute personne qui surmonte une dĂ©pendance passe, dans une certaine mesure, par ce difficile processus. Ce n’est pas que vous soyez particuliĂšrement faible ou que vous Ă©chouiez plus que quiconque. Lorsque vous vous trouvez dans une situation oĂč vos pensĂ©es, vos sentiments ou vos actes vont Ă  l’encontre de votre dĂ©cision d’arrĂȘter, vous pouvez faire preuve de plus de compassion envers vous-mĂȘme et continuer Ă  essayer.

D'autres secteurs concernant les drogues et dépendances

Les addictions : Quand le cerveau devient accro

L'addiction et la dépendance cela commence quand ?

L'addiction aux jeux d'argent

L'addiction aux drogues

L'addiction pendant la grossesse

Les addictions et drogues numériques

Les addictions : Les distinctions de comportements

Adolescence et expériences

Addictions : Les aides de l'entourrage

Santé Globale

Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Politique de confidentialité