La cellule regeneration renouvellement cellule - Sante Globale, bio resonance dans le gard, hypnose Eriksoniene gard,

Aller au contenu

Menu principal :

LA CELLULE LE PROCESSUS DE REGENERATION

*(Lorsque nous abordons la cellule, nous changeons d’échelle : nous somme dans le monde du micromètre (la cellule fait environ une dizaine de micromètres 1 micron = 0,000001 m)

Un monde où tout est régler comme une horloge
Et plus encore, organiser, réguler, planifier, et qui sait s’adapter à l’environnement, qui sait, si il en a les moyens, ce qui est juste pour lui, ce qui est écologique pour sa Vie ; un monde totalement relié au Tout.


La science l’a découpé
Les biologistes étudient la vie des cellules en les tuant, ou bien en les faisant vivre dans des tubes à essaies. Même si cela a permis de grandes avancées, cette façon d’aborder le Vivant nous éloigne de ce qu’est vraiment la Vie dans sa dynamique.

La cellule est considérée comme l’unité de base du Vivant.
Dans le corps humain le nombre de cellules serait de 10 puissances 12 avec chacune plusieurs milliers de types de molécules.


Il y a environ 250 types cellulaires différents,
Cellules du sang ou de la peau, cellules musculaires ou cardiaques, neurones et fibroblastes, etc. Vingt milliards de ces cellules meurent chaque jour. Elles sont bien évidemment remplacées. Près de 20 millions de cellules se divisent en deux cellules filles chaque seconde. Le terme «diviser» est d'ailleurs assez mal choisi puisqu'en biologie, «diviser» veut en fait dire «multiplier». Quand on dit qu'une cellule se divise, ce n'est pas une réduction puisqu'en fait, elle double. Une donne deux.

Notre corps est en état de renouvellement permanent
Pratiquement tous nos organes, tous nos tissus, toutes nos cellules vont être complètement renouvelées plusieurs fois, à une fréquence plus ou moins élevée en fonction des cellules. Ce qui fait qu'au bout du compte, l'immense majorité de nos cellules et de nos organes sont plus jeunes que nous. Seules exceptions à cette règle, les neurones et les cellules cardiaques où le renouvellement est très lent ou quasi inexistant, mais des synapses du système nerveux se créent et remplacent le neurone.

Cette «division» cellulaire est la première façon de créer de nouvelles cellule
C'est le cas par exemple des cellules du foie. Le second type de renouvellement cellulaire passe par des cellules souches indifférenciées, c'est-à-dire non spécialisées dans une tâche ou une autre. Le processus de renouvellement s'accompagnera donc en plus, dans ce cas, d'un stade de différenciation. La cellule va se spécialiser dans un but bien précis. C'est le cas par exemple des cellules sanguines. Ces processus sont aussi à l'œuvre pour la croissance de l'organisme.
Les cellules ont des durées de vie variables.
Une cellule de peau a ainsi une durée de vie de 3 à 4 semaines avant d'être renouvelée. Un globule rouge vit lui quelque 120 jours. Une cellule de la rétine ne dépasse pas la dizaine de jours. Une cellule de foie ou de poumon vit de 400 à 500 jours tandis que les cellules tapissant la surface de l'intestin ne «tiennent» que 5 jours.

On a bien l'âge de ses neurones
Une équipe de chercheurs suédois a eu l'ingénieuse idée de «détourner» une technique de datation utilisée en archéologie et en paléontologie, celle du carbone 14, pour connaître la durée de vie de certains tissus. Il s'agit de mesurer la quantité de carbone 14 présent dans l'ADN des cellules, ADN qui s'est formé au moment de la naissance de la cellule, et qui n'échange plus de carbone avec l'extérieur par la suite.

La plupart des cellules d'un corps humain ont moins de 10 ans
Ils ont ainsi pu montrer que la plupart des cellules d'un corps humain ont moins de 10 ans. Les plus «vieilles», dans la catégorie de celles qui se renouvellent, sont les cellules des parois de l'intestin et celles des muscles des côtes qui atteignent 15 ans. Ce sont donc celles qui se renouvellent le plus lentement. Ces études ont également confirmé que les neurones ont bien l'âge de celui qui les possède. Ou que l'on a bien l'âge de ses neurones.

Les cellules graisseuses, restent constantes dans le corps
Une autre équipe, également suédoise, a récemment montré que l'obésité et le fait d'avoir du mal à conserver son poids après un régime amaigrissant étaient dus au renouvellement cellulaire. Car le nombre total d'adipocytes, les cellules graisseuses, reste constant dans le corps. Un régime ne fait qu'amaigrir les adipocytes présents. Ceux qui seront renouvelés s'empresseront de retrouver leur ligne. Aux dépens de la ligne du corps auquel ils appartiennent. C’est comme si la cellule fonctionne sur un programme qu’elle ne peut changer.

Le  renouvellement, n'empêche pas les processus du vieillissement.
Ceux-ci restent très mystérieux et font l'objet de nombreuses théories et spéculations. On pense généralement que les cellules sont «programmées» pour ne pouvoir se diviser qu'un certain nombre de fois. Elles auraient donc une espèce de compteur interne enregistrant le nombre de copies effectuées et celles restant possibles. Certains ont avancé que ce compteur se situait sur les chromosomes, plus précisément à leurs extrémités, les télomères.
Ces télomères jouent un rôle clé lors de la division cellulaire
Pour assurer la multiplication à l'identique du patrimoine génétique. Leur longueur diminuerait au fur et à mesure des divisions cellulaires et conduirait à leur arrêt. Deux sortes de cellules présentent des télomères toujours «longs», les cellules germinales de la reproduction, et les cellules cancéreuses qui prolifèrent sans limite. En ayant perdu toute forme de discipline. Mais les recherches sur les télomères n'ont pas débouchées  sur de grandes découvertes. Peut-être pas encore. Mais quand on voit la complexité extrême de toutes ces machineries biologiques, on ne peut pas en vouloir aux chercheurs.

medecine-quantique-therapie
medecine-quantique-therapie
therapeute-medecine-quantique
Votre Thérapeute Bernadette GERAUD  est à  l'écoute de votre bien être   :
tél. 06 25 36 27 44/ contactsanteglobale@gmail.com
Retourner au contenu | Retourner au menu